Contact
Matrix42 News / Press
Société Bien informé

Digital Workspace Management : les tendances 2022


Matrix42, le spécialiste du Workspace Management livre son point de vue sur les tendances 2022 dans le domaine du Digital Workspace Management. Par exemple, en matière de gestion des services d'entreprise (Enterprise Service Management), tout tournera autour de l'expérience totale. Oliver Bendig, CEO de Matrix42, recommande aux entreprises, en complément de l'expérience globale de l'utilisateur final, de se concentrer sur l'AIOps, et de poursuivre leurs efforts sur les sujets déjà d’actualité, comme l'orchestration du cloud et l'hyper-automatisation. 


Pour Oliver Bendig : "Ces dernières années ont clairement montré que les entreprises compétitives s'appuient depuis longtemps sur l'automatisation. L'IA apporte non seulement une plus grande valeur ajoutée dans ce domaine, mais constitue un soutien à la sécurité IT. Matrix42 développe constamment ses solutions afin d'offrir aux clients toujours plus de valeur à leur investissement dans le digital workspace – tout en plaçant l'utilisateur final au cœur de ce que nous faisons."  


Oliver Bendig a identifié quatre tendances technologiques que les entreprises devraient aborder dans l'année à venir :


Expérience totale : de la gestion des services d'entreprise à la gestion des services d'expérience 

La transformation numérique a vu la manière dont collaborateurs, clients et utilisateurs interagissent, donc ce qu'ils expérimentent, et évoluer de plus en plus vers un environnement numérique. C’est ainsi que les opérations IT passent de la gestion traditionnelle des services d'entreprise (ESM) à la gestion des services d'expérience (XSM).  Les approches centrées sur l'expérience utilisateur sont indispensables à l’ESM depuis un certain temps déjà, car les entreprises reconnaissent depuis longtemps qu'une expérience positive pour les collaborateurs, les clients et les utilisateurs est cruciale pour la réussite de l'entreprise. Toutefois, compte tenu de la pénurie actuelle de travailleurs qualifiés et de la concurrence mondiale, les entreprises devraient aller plus loin et considérer ces domaines de manière holistique. L'expérience totale (TX) réunit l'expérience du collaborateur, du client et de l'utilisateur et améliore l'expérience de chaque partie prenante grâce à la technologie. Des éléments tels que les modèles omnicanaux, les plateformes de self-service et les chatbots y contribueront. En offrant une expérience globale positive, les entreprises se positionnent comme des pionniers de la transformation numérique. 


Opérations d'intelligence artificielle (AIOps) 

Les entreprises compétitives se tournent aujourd'hui vers l'intelligence artificielle (IA). Cela signifie que l’'intelligence artificielle pour les opérations IT (AIOps) constituent une autre tendance clé. L'AIOps décrit l'automatisation des opérations IT par la mise en œuvre de l'IA qui agrège, analyse et regroupe de manière appropriée de grands volumes de données et les transforme en aides à la décision. Grâce à l'apprentissage automatique, les systèmes apprennent à suggérer de manière indépendante différentes options, à identifier les problèmes et à y répondre automatiquement - en grande partie sans interaction humaine. Cela signifie un niveau de sécurité plus élevé pour les opérations IT, car le système ne se contente pas de détecter automatiquement une violation de la sécurité, mais résout également le problème lui-même après une phase d'apprentissage adéquate. Le système est ainsi capable d'informer la personne responsable et de fermer ou de réinstaller des applications par lui-même. Les AIOps peuvent faire plus que simplement optimiser les aspects de maintenance et de sécurité des opérations. Ils peuvent également générer des prévisions automatisées de coûts et fournir aux entreprises la transparence sur les données dont elles ont besoin. En matière de gestion du digital workspace, cela signifie que les AIOps ne réduisent pas seulement la charge de travail liée aux opérations informatiques quotidiennes, mais offrent également des avantages économiques. À leur tour, les clients et les collaborateurs bénéficient de la technologie d'IA conversationnelle dans l'espace de travail numérique. En effet, la communication du Service Desk qui passe par le chatbot évolue constamment pour être plus intelligente et offrir aux utilisateurs une expérience positive. 


Orchestration du cloud et sécurité des conteneurs  

Le cloud computing est solidement implanté dans l'informatique et les stratégies cloud-first sont également de plus en plus populaires. Cela signifie que l'orchestration du cloud et la gestion multi-cloud sont des aspects importants auxquels les entreprises devraient accorder plus d'attention en 2022. L'objectif n'est pas seulement de fournir des services de serveur, mais aussi de les connecter et de les gérer - et ceci via l'automatisation. La technologie des conteneurs, qui permet de construire et de gérer des applications dans le cloud sous forme de microservices, en est un élément clé. Grâce à ces derniers les entreprises gagnent en visibilité de leurs technologies et peuvent accélérer la livraison d'applications et de services. Cette orchestration leur permet également de contrôler les coûts puis de suivre et accélérer les demandes de déploiement. Cette tendance comporte également un volet sécurité, car les anomalies et les vulnérabilités doivent être détectées et éliminées à un stade précoce, de préférence via l'automatisation. Des solutions logicielles telles que  FireScope permettent aux entreprises d'y parvenir. 


Hyper-automatisation  

L’ensemble des tendances technologiques précédemment citées ont en commun l'hyper-automatisation - l'utilisation de technologies intelligentes pour automatiser les tâches. Cela est rendu possible par l'intelligence artificielle, comme l'apprentissage automatique, qui permet à des processus métiers complexes de fonctionner de manière indépendante. L'hyper-automatisation externalise les tâches répétitives et manuelles et aide les collaborateurs dans leur travail quotidien. Si, par exemple, l'espace de stockage d'un appareil est presque saturé, le système le nettoie de lui-même et déplace les données vers le cloud. Si le système connaît des problèmes de performance, il est alors optimisé de manière autonome. Ces processus s'exécutent en grande partie en arrière-plan sans limiter la capacité de travail du collaborateur, à qui appartient l’appareil.  La sécurité joue ici aussi un rôle important, car le système détecte plus facilement les vulnérabilités, ce qui permet d'éviter les problèmes.