Se protéger des cyber-attaques en temps réel avec l’Automated Endpoint Security

par |

protect your endpoints with automated endpoint security

70% des cyber-attaques proviennent des appareils que les employés utilisent pour travailler. Les PC, les ordinateurs portables, les téléphones portables et les tablettes sont en effet les premiers points d’entrée pour les cybercriminels. Pour protéger efficacement les données de l’entreprise et la productivité des employés, il est donc essentiel de se concentrer sur ces paramètres. La protection efficace des périphériques doit être au cœur de toute stratégie de sécurité informatique.

Le nombre d’incidents liés à la cybercriminalité augmente continuellement, stimulant une demande pour de solutions de sécurité toujours plus efficaces. Les solutions innovantes sont très recherchées, car il est clair que les attaques sont de plus en plus nombreuses en raison de la numérisation et de la mise en réseau croissante des informations.

Le défi : Détecter les attaques en temps réel

L’un des facteurs les plus importants dans la mise en place d’une protection efficace est la rapidité de la détection des attaques. 70% des infections de malwares ne sont pas identifiées par les solutions antivirus. Le malware accède au réseau de l’entreprise via un ou plusieurs périphériques et s’y installe sans être identifié. En moyenne, les systèmes d’entreprise sont infiltrés pendant plus de 200 jours avant même que le service informatique ne s’en rende compte. Plus une attaque est détectée tardivement, plus les dommages causés peuvent être importants, que ce soit le vol ou la manipulation de données, ou même la productivité de l’employé qui se voit impactée par le cryptage des données.

Prévenir les dégâts, pas les attaques

Comment la protection peut-elle fonctionner si les attaques deviennent de plus en plus fréquentes et sophistiquées, et que la surface d’attaque des entreprises devient de plus en plus grande ? Une protection efficace commence par la prise de conscience que les attaques peuvent difficilement être évitées. Pares-feux et outils antivirus n’offrent pas une protection suffisante contre les virus, les chevaux de Troie et les rançongiciels. Cependant, les dommages causés par les attaques de malwares peuvent très bien être évités. Il est nécessaire de se concentrer sur la prévention de l’infiltration et d’empêcher la propagation de logiciel malveillant au cas où il serait déjà infiltré dans le réseau de l’entreprise. Puisque, dans la plupart des cas, la porte d’entrée est le périphérique d’un utilisateur, il est important de veiller à leur sécurité.

Découvrez notre offre d’Automated Endpoint Security >>> Matrix42 Automated Endpoint Security

Security Practice

Les outils EDR, SIEM et SOM ne suffisent pas

Une grande palette de différentes solutions de sécurité est disponible pour les entreprises. Les outils EDR (Endpoint Detection and Response), SIEM (Security Information Managment System) et SOM (Security Operation Management)) présentent de nombreux avantages. Néanmoins, la protection n’est jamais complète. Soit l’outil sous-estime l’importance de l’attaque, soit le nombre d’attaques identifiées par la solution n’est pas gérable pour le personnel informatique seul, car nécessitant trop d’interventions humaines.

La sécurité automatisée des périphériques

La protection des données et de la productivité doit être automatisée, indépendamment du fait qu’une attaque vienne de l’extérieur ou de l’intérieur – par exemple, si un employé veut copier des données sur une clé USB non autorisé. Les solutions d’Automated Endpoint Security offrent une protection efficace pour plusieurs raisons :

  • Elles empêchent les cyber-attaques d’atteindre leur but : voler, manipuler ou chiffrer les données sur un périphérique ou un serveur
  • Elles combinent les fonctions d’une plateforme de prévention des attaques avec celles d’une solution de détection et d’une réponse face aux attaques sur un périphérique
  • Elles protègent contre le vol de données en temps réel en agissant au niveau du système d’exploitation
  • Elles assurent une protection en temps réel contre les rançongiciels
  • Elles n’envoient un message d’avertissement qu’en cas de communication sortante préjudiciable, de manipulation des données ou de détection d’un cryptage non autorisé

La sensibilisation des utilisateurs reste essentielle

Les solutions de sécurité automatisées des périphériques offrent une protection complète. Néanmoins, une chose ne doit pas être ignorée : il n’existe pas de solution à la négligence des employés. La sensibilisation à l’utilisation en toute sécurité des données doit être sans cesse améliorée. Lorsque les utilisateurs et les logiciels agissent de manière optimale, les cyber-criminels ont du mal à arriver à leurs fins.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.