Trois façons de gagner de l’argent grâce au Software Asset Management

par |

SAM

Véritable bombe à retardement, une mauvaise gestion des logiciels et des licences peut se révéler catastrophique pour les organisations. Pour leur portefeuille aussi…

 

« La gestion des licences dans les entreprises, c’est un peu comme faire la vaisselle dans une colocation. Personne n’a envie de s’y coller et, au final, c’est le chaos », annonce d’emblée Torsten Boch, Senior Product Manager chez Matrix42. Un chaos qui peut rapidement faire grimper l’addition. Selon le cabinet Gartner, une bonne gestion des logiciels – via une solution de Software Asset Management (SAM) – permet de réduire jusqu’à 30 % le budget software des entreprises. Comment expliquer de telles économies ?

1. Chasser les licences non utilisées

 

Première raison à une telle statistique : la fin des licences non utilisées au sein des organisations. « Le SAM n’est pas seulement un outil. Il constitue la colonne vertébrale de la stratégie budgétaire des DSI. Grâce au SAM, les directions informatiques identifient les licences inutiles et rationalisent leurs dépenses », analyse Torsten Boch. Et le chantier paraît immense à en croire les analyses du cabinet Opinion Matters Research : 23% des applications d’entreprise ne seraient tout bonnement pas utilisées par les collaborateurs. Soit une moyenne de 150 dollars par an et par utilisateur jetés par la fenêtre.

2. Reprendre le pouvoir face aux éditeurs

Toutefois, c’est sur un autre aspect que les équipes IT peuvent réaliser de substantielles économies. « Une solution de Software Asset Management induit un changement complet de posture. Désormais,  les DSI anticipent les risques d’audit au lieu de subir les conditions imposées par les éditeurs », explique Torsten Boch. En effet, grâce au SAM, les entreprises reprennent l’avantage pour acquérir les licences manquantes et négocient de meilleurs prix en amont. De plus, elles n’ont pas à régler les licences non payées des années précédentes.

D’autant que l’on assiste à une recrudescence sans précédent des audits menés par les leaders de l’IT. Toujours selon Gartner, en cinq ans, la proportion d’organisations auditées par les éditeurs a bondi de 14%.

 

Découvrez notre offre SAM >>> Matrix42 Software Asset Management

3. Gagner en efficacité

Enfin, le Software Asset Management permet de refondre entièrement les processus de l’entreprise pour gagner en efficacité via la mise en place d’un catalogue de services. « Au-delà du SAM, les organisations doivent adopter démarche complète pour aligner les processus avec les exigences des utilisateurs. Télécharger un nouveau logiciel en un clic, remonter un incident au support IT voire demander un smartphone… via la mise en place d’un catalogue de services, la DSI fait gagner un temps précieux non seulement à ses équipes mais aussi à tous les utilisateurs métiers », conclut Torsten Boch. De quoi introduire une nouvelle relation entre l’IT et les métiers.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.